langue : en, es, cn

Jean Charasse est né en 1941 à Lapalisse (Allier).
A partir de 1955 il commence à peindre tout en poursuivant ses études. Figuratif il travaille le pastel, la peinture à l’huile et le collage en carton.
De 1979 à 1980 il expose régulièrement à la galerie du Dragon à Paris et collabore avec l’Atelier Fine de Moustiers à la création de faïences contemporaines.
La figuration, à partir de 1990, disparaît de son travail et avec des matériaux de récupération ( période signaux et balises). Il crée des compositions géométriques dans lesquelles verticales, courbes et diagonales structurent l’espace.
Il expose de 1993 à 1999 à la galerie Alexandre de la Salle à Saint Paul de Vence où il découvre l'oeuvre d'Aurélie Nemours. Il y fait la connaissance de Carmelo Arden Quin, fondateur en 1946 et chef de file du mouvement Madi. Son œuvre évolue et se rapproche de l’Art Construit.
1998, première participation au Salon des Réalités Nouvelles à Paris.
En 2004 il devient membre du Mouvement Madi.
Il simplifie ses constructions pour des compositions géométriques, en bois, constituées d’éléments parallélépipédiques qui s'emboîtent et se superposent.
Dans ses derniers travaux, il recouvre d’un voile de tissu des éléments géométriques en bois préalablement fixés sur un fond, il interpose sur le tissu des parallélépipèdes en bois, qui permettent de maintenir l’architecture de l’ensemble.
Après plusieurs couches de médium la trame du tissu disparaît et la Construction, en fonction de l’éclairage, se révèle dans une entente entre caché et apparent.